Tout savoir sur votre alliance or blanc

Tout savoir sur votre alliance or blanc

alliance or blanc demi jonc
Alliance or blanc demi-jonc confort

Pourquoi choisir une alliance or blanc ?

Depuis une dizaine d’années, l’or blanc est le métal favori de nombreux couples pour leurs alliances de mariage. L’or blanc est appelé or gris par les professionnels de la bijouterie même s’il s’agit du même métal. Choisir une alliance or blanc, c’est adhérer à la puissante symbolique de cette couleur : le blanc représente la pureté, la sincérité des sentiments et la paix… ou tout simplement apprécier la modernité, la sobriété et le raffinement qu’il dégage.

Cependant, l’or, métal jaune par nature doit être allié à d’autres métaux, puis recouvert d’une couche très fine de rhodium (un métal très blanc, cousin du platine) pour devenir blanc. L’or 750/OOOèmes (18k) est composé d’or fin (pur) à 75% et de 25% d’autres métaux (cuivre, argent, zinc…).

Avant la seconde guerre mondiale, lorsque l’on souhaitait un bijou précieux en métal blanc, on s’orientait systématiquement vers le platine, le métal des rois et des stars. Durant cette même guerre, le platine a été déclaré métal stratégique, grâce à ses propriétés exceptionnelles (conductivité, ductilité) et ses stocks ont été réquisitionnés. Les joailliers ont donc été contraints de faire face à une pénurie de métal blanc, noble. Ils ont donc donné naissance à l’or blanc, grâce à des alliages de métaux plus ou moins précieux. Les fabricants d’alliances utilisaient du nickel dans leur alliage afin d’obtenir un métal blanc.

L’arrêté du 18 juillet 2000 a interdit l’utilisation du nickel, qui s’est révélé être un puissant allergène. Dès lors, les bijoux en or blanc ont commencé à jaunir, une fois la couche de rhodium altérée. Pour résoudre ce problème, les meilleurs ateliers ont introduit le palladium dans leur alliage d’or blanc. Cousin du platine (comme le rhodium), sa blancheur intrinsèque a sensiblement réduit le jaunissement de l’or blanc.

Lorsque vous choisirez votre alliance or blanc, pensez à privilégier l’or blanc palladié qui est un gage de qualité, de sérieux de l’atelier et de tenue dans le temps de la blancheur. Malgré tout, une fois le rhodiage altéré, l’or blanc aura tendance à virer vers le gris-jaunâtre. Si vous exigez une blancheur absolue, orientez-vous vers le platine !

Laisser un commentaire